Tout savoir sur le métier de Webdesigner

Tout savoir sur le métier de Webdesigner

Vous aimez faire de la photo, visiter des expos ou encore peindre ou dessiner à vos heures perdues, le métier de Webdesigner est fait pour vous. S’il y a encore vingt ans, ce métier n’existait pas dans l’annuaire, aujourd’hui il connaît un engouement surprenant grâce à l’émergence des métiers du Web. Entre le graphisme et l’informatique, le webdesigner travaille entre dans deux mondes pour créer des pages internet design aux interfaces qui font rincer l’œil. On vous livre dans cet article tout ce dont vous avez besoin de savoir sur ce métier du 21e siècle.

Webdesigner : mi-informaticien, mi-graphiste

Encore peu connu du public, c’est un métier que beaucoup trop de lycéens écartent de leur plan de carrière. Et pourtant c’est un travail en pleine évolution qui offre plusieurs débouchés. On fait appel généralement à un Webdesigner pour créer des pages Web. Il est en charge de tout ce qui concerne la partie conception notamment les illustrations, les animations, la typographie en bref tout ce qui touche de près ou de loin au graphisme. Il choisit chaque petit détail du site allant des photos aux palettes de couleurs du site en passant par la taille des caractères pour offrir une expérience utilisateur unique aux internautes. Parmi ses nombreuses tâches, il doit également créer des pictogrammes qui aident à une meilleure navigation sur le site et facilitent la lecture. Exceptionnellement, ils peuvent être amenés à établir la charte graphique et à créer l’identité visuelle du site.

Si c’est un métier qui requiert énormément de créativité, le webdesigner ne peut pas laisser libre cours à son imagination. Il doit respecter un nombre conséquent de contraintes notamment la demande du client, les impératifs du marketing et de la communication sans oublier celles imposées par internet comme le temps de chargement.

Les compétences requises pour devenir webdesigner

Un webdesigner digne de ce nom doit maîtriser sur le bout des doigts les logiciels de graphisme comme Photoshop ou encore Illustrator pour réaliser un graphisme hors du commun. Idéalement, une bonne notion en communication et en marketing serait un plus pour comprendre au mieux la demande de clients. À cela s’ajoute une bonne connaissance de l’univers artistique et de l’ensemble des étapes de création d’un support.

Un bon graphiste doit tout d’abord avoir une bonne sensibilité visuelle et avoir une connaissance approfondie des tendances graphiques du moment. Il doit avoir ce sens inné du détail avec une capacité unique à autoévaluer son travail. Il doit toujours être à l’écoute des demandes de son client et ouvertes au feed-back. C’est un travail qui requiert de la curiosité, de la patience et une grande capacité d’adaptation.

Il doit également être doté d’une grande créativité, d’une imagination sans borne, mais aussi d’un pragmatisme sans faille afin de proposer des designs originaux et correspondants au cahier de charge imposé par la marque. Il doit disposer d’une bonne résistance à la pression et une gestion du stress exceptionnel face aux délais de livraison et à la charge de travail important.

BTS, Licence, DEA… les formations pour devenir webdesigner

Une grande partie des webdesigners sont des autodidactes qui n’ont pas suivi une formation particulière. Toutefois, plusieurs cursus permettent de développer les compétences requises à ce métier.

Après le bac, un étudiant désireux de devenir Webdesigner peut préparer un BTS en design graphique en option communication et médias numériques pendant deux ans. Un parcours en DUT pour les métiers du multimédia et de l’internet est accessible et qu’on peut compléter par la suite par une licence professionnelle en Webdesign, création web, design numérique, services et produit multimédias. Vous pouvez également opter pour un parcours de trois ans qui mène à un Diplôme national des métiers d’art et du design mention graphisme ou numérique.

Travailler en agence ou en free-lance ? Une large palette de possibilités

À l’ère de l’information où tout le monde est hyper connecté, le métier de webdesigner connaît désormais une grande palette de possibilités. Les agences de communication ou de marketing sont les premières à recruter ce type de profil dans la conception de site Web ou de supports de communication. C’est un métier très recherché également dans le monde de l’édition et de la libraire notamment dans la mise en page et le design des couvertures des livres.

Avec internet, ce métier peut également s’exercer à distance. Après quelques années d’expérience dans les grandes agences, plusieurs décident de se lancer à leur propre compte ce qui peut être plus profitable sur le long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *