Réseaux sociaux : leur influence chez les adolescents

Réseaux sociaux : leur influence chez les adolescents

Les jeunes et plus particulièrement les adolescents d’aujourd’hui sont ceux que certains appellent les enfants de digital native. Ils ont grandi avec Internet et maîtrise donc l’utilisation des réseaux sociaux. Facebook, Tumblr, Twitter, Viber, Instagram, Wahtsapp font partie de leurs quotidiens. À travers ces plateformes, les jeunes discutent, renforcent leur lien, se partagent des informations… Pour eux, vivre avec le digital est tout à fait normal. Bien que l’engouement de ces plateformes pour les jeunes soit indéniable, il faut connaître leurs avantages et inconvénients.

Qu’apportent les réseaux sociaux pour les jeunes ?

Les réseaux sociaux offrent de nombreux avantages. Ce sont avant tout des services de communication intégrés. Ils permettent de communiquer, de se divertir, de discuter avec des groupes et des amis, d’échanger des infos… Ces plateformes créent un sentiment d’appartenance à une communauté de personne ayant des centres d’intérêt commun. Ce sont également des outils offrant des opportunités, tant au niveau personnel que professionnelle. Pour les jeunes, leurs profils constituent une sorte de preuve de leur identité. Ils témoignent de leur reconnaissance sociale grâce, par exemple, par le nombre de « like », des commentaires… En parallèle, les réseaux sociaux leurs permettent de créer une image positive de soi. En effet, les jeunes sont, entre autres, nombreux à montrer leurs talents sur les médias sociaux.

Et quels peuvent être les risques ?

Bien que les jeunes maîtrisent les fonctionnalités des réseaux sociaux, beaucoup d’entre eux ne sont pas vigilants. Il est cependant important d’être attentif à certains aspects. En effet, les jeunes indiquent souvent des informations trop personnelles dans leur profil. Ils ne sont pas cependant conscients que ses renseignements pourraient être utilisés contre eux à mauvais escient.

On note également l’existence du cyber-harcèlement via les profils. La publicité ciblée est en outre un autre facteur à risque. Certaines entreprises n’hésitent pas à créer des profils dans le but de proposer leurs produits auprès des jeunes. Des produits qui ne sont pas forcement bons pour eux. Par ailleurs, les jeunes ne prennent pas en compte le droit à l’image. Souvent, ils placent sur Internet des photos de leurs amis sans l’aval de ces derniers.

On souligne en outre les besoins de reconnaissance et d’identification. Aussi, dans un processus d’individualisation, les adolescents ont besoin de se différencier de leurs familles. Ils sentent le besoin d’affirmer leur style de vie et leur façon de penser. Cela engendre le plus souvent une rébellion et l’opposition envers les parents. Il faut cependant noter que l’adolescence est une période marquée par de nombreux bouleversements. L’adulte en devenir doit donc sentir le soutien de ses parents.

L’image sociale, et en particulier l’apparence, devient une préoccupation majeure pour certains adolescents. Il n’est pas rare que ces derniers soient influencés par des personnes qu’ils voient en naviguant sur les réseaux sociaux. Il faut pourtant savoir que les modèles d’indentification ne reflètent souvent pas la réalité. Ils sont, dans la plupart des cas des photos retouchées dans le but d’embellir la réalité. Le plus grand risque pour les jeunes serait donc de dépendre de ces standards de beauté et de vouloir ressembler à tout prix à ces images mensongères.

En tant que parent, quel est mon rôle ?

Ce monde virtuel que sont les réseaux sociaux a pris une telle ampleur que les jeunes s’en détachent difficilement. Les parents ont donc le rôle de protéger nos jeunes contre les risques précédemment cités. Mais afin d’intervenir dans les meilleures conditions, il convient de se pencher sur ce qui intéresse nos ados dans ces plateformes.

Faire remarquer à un jeune son égocentrisme ne l’aidera pas à s’orienter vers d’autres activités. En tant que parent, vous devrez montrer de l’intérêt pour le monde virtuel de vos enfants. C’est important de comprendre ce que les réseaux sociaux apportent à vos jeunes même si cela vous parait dérisoire. Sachez qu’au même titre qu’un enfant, un adolescent a besoin que ses parents lui portent de l’attention. Vous devez donc vous intéresser à sa vie, que celle-ci soit réelle ou virtuelle. Vous pourrez, par exemple, lui poser des questions sans jugement. Si votre ado veut protéger son petit monde, respectez sa pudeur. Toutefois, vous devrez être vigilant sur la manière à laquelle votre enfant utilise les médias sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *