Les outils utilisés en web marketing

Les outils utilisés en web marketing

La grande majorité des entreprises de biens et de services développent aujourd’hui leur présence sur le Net et usent de tous les moyens possibles pour cibler le maximum de clients potentiels. Le domaine du web marketing est à la fois complexe et impressionnant. En perpétuelle évolution, cet univers d’échanges et de communication réunit divers outils pour améliorer encore plus la visibilité et le trafic des différents sites web.

Les principes du web marketing

À la base, le webmarketing recouvre de nombreuses stratégies au profit des clients et des entreprises. Il peut se définir comme le fait d’utiliser Internet pour se faire connaître et développer son activité. Le webmarketing intègre l’ensemble des techniques de marketing et publicitaires associés aux avancées technologiques. L’objectif est d’optimiser au maximum la visibilité d’un site web, d’une page, ou d’une offre en instaurant tes techniques d’interaction avec les internautes, en créant des formulaires de contact ou d’inscription, des systèmes d’abonnement, etc. Il est même possible de créer des listes qui seront exploitées via un auto-répondeur dans le but d’informer, d’offrir du contenu et de monétiser ses offres. Le principal enjeu du webmarketing est l’obtention de trafic, c’est-à-dire des visiteurs. Ces derniers deviendront des prospects et pourront par la suite devenir des clients ou des fans. En ayant des fans et des followers ou de nombreux abonnés, le site sera affiché sur les plateformes de recommandations. Cela génère la croissance de chiffre d’affaires et de la campagne publicitaire.

Les différentes catégories du webmarketing

Le webmarketing ne cesse de progresser au fil du temps et propose des perspectives de plus en plus élargies. Actuellement, on peut le classer en quatre grandes catégories :

  • le webmarketing stratégique qui analyse les attentes et les demandes sur Internet en vue de mettre en place des solutions de bon positionnement ;
  • la création de trafic par le référencement naturel (SEO), la pub en ligne, l’e-mailing, les jeux-concours, etc. ;
  • le webmarketing par analyse des performances : analyse des visibilités, des trafics générés et des ventes
  • la fidélisation par des animations et des refontes, par la création d’une communauté…

Quels sont les principaux outils du webmarketing ?

En réalité, les outils du webmarketing sont très vastes. Cependant, on peut mettre en lumière quelques principaux outils les plus incontournables.

Les outils « classiques »

Avant l’expansion et la popularisation des réseaux sociaux, le système d’e-mailing groupé a été largement utilisé. Cela a permis d’acquérir et de fidéliser plusieurs prospects et des clients potentiels. Il y a eu ensuite les techniques d’affiliation qui consistent à payer les souscripteurs ou les affiliés pour générer des demandes de devis. Cette technique permet également d’obtenir des souscriptions à un service ou des achats de produits. À part cela, le sponsoring ou le partenariat aident à solliciter des collaborations ou des approvisionnements en contenus avec d’autres sites éditoriaux. Un peu moins connu, le display fait également partie des outils grâce auquel on peut acheter un espace sur Internet et accéder à des éléments graphiques pour avoir une meilleure visibilité. Enfin, il y a également les liens sponsorisés dont le positionnement sera choisi ou défini par l’annonceur. Le lien sous forme d’annonce fera gagner un bénéfice à l’annonceur pour chaque clique des internautes.

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux jouent un rôle très important dans le webmarketing. Sur Facebook par exemple, les entreprises peuvent publier des informations et lancer des offres ou des prestations de services. C’est le réseau le plus privilégié par les annonceurs B to C le plus utilisé par les entreprises dans Twitter et LinkedIn. Les promotions sont généralement communiquées sur les réseaux sociaux. Il est donc nécessaire de créer une page professionnelle. YouTube & Dailymotion sont également très prisés comme sites d’hébergement pour les annonces et les publicités webmarketing. Quant à Google+, il s’agit d’un réseau social créé par Google pour que les entreprises puissent partager des informations avec des contacts ciblés. Certaines entreprises se servent également de Twitter qui est un réseau de microblogging. Viadeo & LinkedIn sont les réseaux professionnels par excellence où l’on peut recruter des collaborateurs, rejoindre des groupes et imposer son statut de professionnel ou d’expert dans son domaine d’activité.

Les plateformes communautaires de marques

Les espaces d’échanges autour des passions ou des engagements communs, les plateformes de prise de parole et les espaces réservés aux produits spécifiques et aux partages d’expériences, les blogs peuvent également servir pour le webmarketing. On peut y intégrer des actualités sur son domaine d’activité.

Le commerce social

Le commerce social consiste à déployer toutes les possibilités et tout le potentiel des médias sociaux pour mettre en vente ou acheter des produits et/ou des services. Cela peut inclure des systèmes de recommandation, de la mise en ligne des avis, des partages d’expérience… Le CRM ou la gestion des relations clients y joue un rôle-clé.

Les plateformes de curation

Cette stratégie consiste à sélectionner, éditer et partager les meilleurs contenus du web. Ce sont souvent les annonces les plus pertinents. Les entreprises peuvent publier des revues de presse, sauvegarder des marques-pages et les classer par pertinences ou par mots-clés. Cela génère une navigation plus intuitive en se basant sur le design, les « tags » et les « mots-clés ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *