E-commerce et économie, de nouveaux enjeux

E-commerce et économie, de nouveaux enjeux

Internet a fait son entrée dans nos vies en apportant une véritable révolution sous de nombreux aspects. Ensuite est apparu le concept du e-commerce ou commerce électronique, qui ne fera qu’amplifier cette révolution. Il affecte nos vies au quotidien, mais également le secteur de l’économie.

Le concept de e-commerce

Pour faire simple, le e-commerce désigne le processus de vente et d’achat en ligne, via les nouvelles technologies de l’information. À la base, la technologie utilisée est Internet. Mais il existe également d’autres formes de transmission de données comme les logiciels et la téléphonie mobile.

Par ailleurs, au-delà du processus achat-vente, le e-commerce englobe également tous les procédés pour le lancement des produits et ensuite le traitement des commandes. La boutique en ligne fonctionne à l’image de toutes les plateformes de vente centrales. Dans un premier temps, le client parcourt les catalogues de produits. Dans un second temps, il lance sa commande et conclut via le paiement. Tous les processus commerciaux sont automatisés. On utilise à la fois les technologies de l’information et les stratégies de communication électroniques.

Les caractéristiques du e-commerce, du point de vue économique

Force est de constater que le e-commerce révolutionne le marché. Les méthodes sont mises à jour et la concurrence change considérablement. Une nouvelle sphère fait appel à une nouvelle ampleur et de nouveaux enjeux. Le but étant de rendre le processus de vente meilleur, corollairement à cela, les chiffres d’affaires devraient monter en flèche. Le principe est le suivant : les opérations sont rendues plus faciles et les coûts sont amoindris. À travers le e-commerce, de nouveaux canaux de vente pour les entreprises se sont ouverts.

L’utilisation de e-commerce va varier en fonction du secteur d’activités de l’entreprise et des objectifs qu’il poursuit. Ce ne sont pas tous les processus qui vont passer par la numérisation. Il s’agit plutôt de développer les différents canaux pour les intégrer dans les nouvelles stratégies de vente. Par exemple, un magasin peut gagner à être à la fois présent en ligne et à travers une boutique physique. Si vous prenez un magasin de meuble, les clients vont pouvoir choisir soigneusement avant de se décider et de valider leur achat. Il leur sera ensuite possible de récupérer leurs marchandises au magasin.

Et enfin, le e-commerce est également une question d’efficacité. Internet booste les activités, car tout y est plus rapide, plus simple et surtout plus pratique. Les processus de vente gagnent en vitesse par exemple, car il est plus facile pour les clients de parcourir les pages que le magasin traditionnel. Du côté du commerçant, les choses sont également simplifiées et rendues plus rapides grâce à l’automatisation.

Les enjeux du e-commerce sur l’économie

Le e-commerce révolutionne le marché, c’est indéniable. Il installe un nouveau mode de transaction, qui se veut plus efficace et plus attractif. En plus, l’entreprise gagne en visibilité, grâce à une stratégie webmarketing bien développée. Et enfin, l’expérience client est optimisée. Mais elle n’est pas non plus sans revers.

Pour les entreprises et boutiques traditionnelles

Les boutiques physiques perdent du terrain, la concurrence devient de plus en plus rude. Toutes les boutiques doivent se renouveler et à défaut d’avoir franchi le cap du numérique, elles vont perdre leur position sur le marché. On parle de renouvellement des stratégies, mais également du matériel.

Le réseau de vente tel qu’il a été connu autrefois est désormais bouleversé. Si certains commerçants y trouvent de nombreux avantages, d’autres sont coincés et en souffrent. Ils vont perdre une grande part du marché, au profit des internautes qui proposent une vente en ligne directe pour liquider leurs produits.

Pour les clients et les utilisateurs

Quand on achète en ligne, il faudra passer par le paiement en ligne. La question de confiance est au centre des problèmes et ralentit le processus à cet effet. Dans les premiers temps, le e-commerce a connu un grand succès. Mais il fut un temps où ce succès s’est estompé, à cause des problèmes reliés à la sécurité de leurs données qui y circulent. En plus, les attaques informatiques se font de plus en plus nombreuses et appellent à encore plus de réticence.

Par ailleurs, en principe, personne ne laissera filtrer ses coordonnées bancaires. Raison pour laquelle, la confiance a du mal à s’installer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *